La première Dacia hybride présentée au Mondial de l’auto de Paris ?

La première Dacia hybride présentée au Mondial de l'auto de Paris ?
Written by admin

On l’attendait pour 2023, mais il ne faudra peut-être pas attendre si longtemps après tout, Dacia devrait profiter du Mondial de l’auto de Paris qui se tiendra du 17 au 23 octobre 2022 pour dévoiler la très attendue variante hybride sans fil de son tout nouveau Jogger. C’est en tout cas ce qu’annonce le journal roumain Profit. Ce qui fait sens car, quand on y pense, la commercialisation était prévue pour l’année prochaine, et il serait dommage que la marque roumaine vienne les mains vides au prochain Mondial. Ou, l’actualité est assez peu chargée chez Dacia et cela se comprend : la Spring vient, comme le crossover, de démarrer sa carrière, la Sandero est encore toute jeune et le SUV Duster a été remanié l’année dernière. Bref, la seule nouveauté qu’on attend encore, c’est bien cette motorisation hybride qu’embarquera sous son capot le nouveau né du constructeur “low-cost” qui n’en est plus fourni un.

Quelle technologie hybride pour le Dacia Jogger ?

C’est la question qui se pose à son sujet. Il devrait recevoir le même ensemble moteur-boîte que ses cousins ​​de chez Renault (Clio, Captur et Arkana) mais avec tout de même une petite évolution. Voiture sa mécanique sera composée, pour la partie thermique, d’une évolution à 1.8 de son bloc accéléré jusqu’ici 1.6 l, mais qui sera cette fois dotée d’un cycle de combustion Atkinson pour améliorer son rendement, et donc son bilan consommations sans perdre en brio. Il ne partagera donc pas le groupe hybride du tout nouvel Austral (le remplaçant du Kadjar) qui profite d’un 3 cylindres essence 1,2 litre turbo inédit associé à un moteur électrique et à une batterie lithium-ion de 1,7 kWh. Car 200 ch (c’est ce qu’il délivre au cumulé), ce serait beaucoup trop – et trop cher – sous le capot d’une Dacia qui se veut, par essence, plutôt raisonnable. Pour le Jogger, la puissance devrait rester autour de 140-145 ch, et l’originale boîte de vitesses automatique à crabots et sans embrayage sera de la partie. Si la marque roumaine permet de maintenir le prix du Jogger hybride autour de 20 000 € comme cela nous a été annoncé lors du lancement fin 2021, ce serait une excellente performance quand on sait par exemple qu’une Clio E-Tech démarre à un peu plus de 22 000 € et ce serait, de fait, la quasi-garantie d’un beau succès.

Des débuts encouragés pour le Dacia Jogger et une appétence des clients pour la version GPL

D’autant plus que, pour le moment, c’est la version GPL qui semble attirer en priorité les acheteurs. De peu, certes, mais elle gagne la bataille face au nouveau 3-cylindres 1.0 essence de 110 ch en totalisant plus d’une 1 vente sur 2. En outre, le Jogger hybride séduira les amateurs de boîtes automatiques qui sont toujours plus nombreux, aucun des deux moteurs précités ne propose une telle transmission.

Les premiers résultats du Jogger sont encouragés. Alors que les livraisons n’ont démarré qu’en février, il se positionne déjà à la 43ème place des modèles les plus vendus depuis le début de l’année (da janvier à avril) et dépasse par exemple le vieillissant Kadjar. Au total, “les immatriculations de ce modèle en Europe ont atteint 5 210 unités à fin mars”, nous apprenons le magazine roumain. Mais surtout, “les prix de commandes sont 3 à 4 fois plus élevées” et le “délai de livraison peut aller jusqu’à 3 mois”.


#première #Dacia #hybride #présentée #Mondial #lauto #Paris

Leave a Comment