Interview de la saison 2 de Hacks : les créateurs parlent de l’e-mail d’Ava, de la tournée de Deborah

Hacks Season 2 Jean Smart and Hannah Einbinder
Written by admin

Deborah et Ava prennent la route, mais un e-mail salissant menace de ruiner tout ce qu’elles ont construit entre elles. (Ne prenez pas de drogue, les enfants.)

Dans Hacks‘ Saison 2 (qui débute avec ses deux premiers épisodes le jeudi 12 mai sur HBO Max), les deux dames quittent Las Vegas pour étudier le nouveau matériel intime de Deborah sur la route. Mais lorsque nous reprenons quelques secondes après la fin de la saison 1, Ava est secouée de culpabilité et de panique après avoir appris que son e-mail parlant de son patron s’était propagé. Alors que les dames semblent avoir tourné une nouvelle page après leur affrontement final explosif la saison dernière, le grand secret d’Ava menace de bouleverser tout ce pour quoi les femmes ont travaillé, y compris leur nouvelle tournée à travers les États-Unis et le nouveau départ qu’elles ont toutes les deux accepté.

Ci-dessous, TVLine parle aux co-créateurs, co-showrunners et producteurs exécutifs Lucia Aniello, Paul W. Downs et Jen Statsky de ce qui va arriver pour Deborah et Ava en tournée dans la saison 2, comment l’insécurité du stand-up commence à lever la tête et combien de pandémonium la trahison d’Ava causera sur la route.

TVLINE | Je pense qu’il est prudent de supposer que le secret d’Ava ne restera pas secret longtemps. Une fois que Deborah apprendra la vérité sur l’e-mail, comment cela affectera-t-il leur relation ?
LUCIE ANIELLO | Cela se termine par la violence. Ça se termine dans le sang. Cela se termine par des choses que vous ne pouvez pas réparer. [Laughs] Je veux dire, ce sont toutes sortes de choses vraies. Je pense que c’est vraiment difficile quand vous avez fait de tels sauts et limites avec quelqu’un de manière interpersonnelle comme Deborah et Ava l’ont fait au cours de la saison 1, et que vous constatez que la confiance a été brisée par cet e-mail. Cela plonge vraiment leur relation dans la tourmente. Comme, “Après tout ça, c’est ce que tu penses de moi?” Ils luttent tous les deux vraiment avec ce qu’ils pensent de l’autre personne et ce que cela signifie sur la façon dont ils se perçoivent, en particulier parce que Deborah est obligée de tenir compte de ce qu’Ava a écrit à son sujet. Pour nous, c’est une façon de les amener à tout remettre en question sur leur relation d’une manière qui, espérons-le, est très intéressante pour les téléspectateurs.

TVLINE | Dans la bande-annonce, nous voyons Deborah se demander si partir en tournée est même une bonne idée. Comment décririez-vous ce moment de transition dans sa carrière ?
JEN STATSKY | C’est évidemment un énorme moment de changement pour Deborah. Elle essaie de faire quelque chose de vraiment difficile qu’elle ne s’est pas mise au défi de faire depuis très longtemps, et c’est Ava qui l’a poussée à le faire. Il y a une version de Deborah où elle pouvait simplement se reposer sur ses lauriers et continuer à faire la même chose, et ainsi dire, “Je vais repartir à neuf, je vais faire cette toute nouvelle émission, et me débarrasser de tout le matériel que j’ai fait et faire ce spectacle plus honnête et vulnérable » est une chose difficile. Au début de la première, elle est ravie de le faire, mais comme n’importe lequel d’entre nous le ressentirait en entreprenant une telle entreprise, cela commence à devenir effrayant et vous réalisez exactement ce que vous entreprenez. Deborah fait cette nouvelle chose qu’elle n’a pas faite depuis très longtemps et parce qu’elle est humaine, le doute et l’insécurité s’infiltrent. C’est une partie si importante de la relation d’Ava et Deborah au cours de la saison 2. Elle en a peur, mais heureusement a quelqu’un à ses côtés pour la soutenir et la garder motivée.

Hacks Paul W. DownsTVLINE | Paul, la relation de Jimmy avec Kayla est un peu comme une montagne russe cette saison. Que pouvez-vous taquiner sur ce qui se passe entre votre personnage et son assistant dans la saison 2 ?
PAUL W. DOWNS | Eh bien, je pense que “ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort” est une sorte de thème qui se répète, évidemment pour Deborah et Ava, mais aussi pour Jimmy et Ava. L’émission à la base parle d’un manager et de son assistant/patron très difficile… [everyone laughs] Honnêtement, l’une des choses que nous devons faire cette saison est vraiment de faire évoluer et de développer les personnages de l’ensemble, et il y a beaucoup de croissance qui se produit, en particulier pour Kayla, mais aussi pour Jimmy et Kayla et leur relation ensemble. Je suis vraiment excité pour le public de voir ce qui se passe dans les derniers épisodes de la saison parce que, disons simplement, beaucoup de choses se passent.

TVLINE | Il y a tellement de super stars invitées cette saison, mais pouvez-vous me parler un peu du personnage de Laurie Metcalf et de la façon dont elle s’est impliquée dans la série ?
ANIELLO | Laurie joue Alice alias “Weed”. C’est un surnom que Pete Wentz lui a donné et “quand Pete te donne un surnom, ça colle !” C’est une chienne de la route, elle les garde toujours à l’heure et elle est vraiment ennuyeuse à ce sujet. Elle est cette force extérieure, non seulement pour Deb et Ava, mais aussi pour Damian qui est rendu fou par elle.

Laurie était une joie absolue. Bien sûr, nous la connaissons tous depuis Roseanne et tant d’autres choses, mais pour nous, Monter était la chose que nous rembobinerions et regarderions juste les plus petites nuances qu’elle donnerait. Je la respecte tellement en tant qu’actrice. Nous avons écrit le rôle en pensant à elle. Nous l’avions écrit comme “Pensez à Laurie Metcalf”. Linda Lowy, la responsable du casting de Warner Bros., la connaît. Ils sont assez proches et elle le lui a dit. Elle a dit: “Hé, il y a une partie qui dit” pense Laurie Metcalf “” et [Laurie] demandé, “Eh bien, quel est le rôle?”
DES BAS | Honnêtement, Linda a obtenu le scénario, puis au hasard, je pense, Laurie était dans son jardin et ils prenaient un verre. C’était un vrai hasard. C’était un immense honneur.
STATSKY | Un vrai moment fort de carrière pour nous tous de pouvoir travailler avec elle.
ANIELLO | Nous devons vraiment remercier Linda d’avoir rendu cela possible.

Hacks les mains d'AvaTVLINE | J’ai besoin de connaître la genèse des blagues sur les grandes mains d’Ava ! J’aime que ce soit devenu un running gag maintenant.
DES BAS | C’est tellement bizarre parce que c’est arrivé avant que nous ayons choisi Hannah.
STATSKY | Oui, nous avons choisi Hannah après l’écriture de la série, et cette blague a été écrite très tôt dans le cadre du cauchemar de la patronne, Deborah, torturant cet employé. Nous étions comme, “Elle devrait se moquer de ses mains pour être énorme.” À un moment donné, nous avons dit à Hannah : « Juste pour que vous sachiez, c’était avant que vous ne vous engagiez, ce n’est pas quelque chose que nous avons remarqué.
DES BAS | Eh bien, Hannah disait: “Avez-vous écrit ceci à cause de la taille de ma main?” On s’est dit : “Non, tu as de grandes mains ?” Et elle m’a dit : “J’ai des mains notoirement grandes, et voici aussi une photo de moi à l’adolescence.” Et il y a une photo que nous utilisons dans le [Season 1] finale où sa main est comiquement grande, mais ce n’est pas Photoshop, c’est vraiment extraterrestre. C’est comme cette phase embarrassante où certaines parties de vous grandissent et où ses mains ont grandi en premier. Et nous avons fini par l’utiliser dans le spectacle.
ANIELLO | Je pense que Deborah dit: “Positivement extraterrestre.”
STATSKY | Les gens pensaient que nous l’avions photoshoppé !
DES BAS | Non photoshopé. Pas écrit après coup. Encore une fois, toute sérendipité. Il y a beaucoup de sérendipité dans le spectacle.


[

Leave a Comment