Elon Musk va bien racheter le réseau social, mais pas comme on le croit

Elon Musk va bien racheter le réseau social, mais pas comme on le croit
Written by admin

Il y a quelques jours, Elon Musk créait un véritable raz-de-marée médiatique en annoncént racheter Twitter pour la modique somme de 44 milliards de dollars. Il semblerait, cependant, qu’il ne soit pas le seul sur le coup. Explications.

Les dessous du deal

Le 25 avril dernier, Elon Musk rachetait officiellement Twitter. Un rachat qui a fait beaucoup parler, en bien comme en mal. Alors que certains espèrent qu’Elon Musk rende la liberté d’expression aux utilisateurs du réseau social, d’autres au contraire jugent dangereux que le patron de Tesla et de SpaceX possèdent Twitter dans son intégralité. On songe notamment aux sous-entendus de son rival Jeff Bezos…

Cependant, un document récent envoyé aux autorités financières américaines chargées de valider ou d’enteriner le rachat montre qu’Elon Musk n’est pas seul sur ce rachat, et qu’il a pu au contraire compter sur de nombreux soutiens. Au total, en plus de monsieur Musk, on compte dix-huit autres investisseurs, qui ont participé avec des sommes comprend entre 5 millions de dollars (Valérie Pécresse, si tu nous lis) à 1 milliard de dollars. Ainsi, sur les 44 milliards de dollars résultants pour le rachat de Twitter, 7,139 milliards ne viendront pas directement de la poche de Musk.

Attention cependant : si Elon Musk n’est pas tout seul sur le coup, contrairement à ce que l’on a préféré, il est gagnant sur tous les points. En effet, Musk a personnellement demandé l’aide de fonds d’investissements, afin de rassurer le conseil d’administration de Tesla, suite à la perte de valeur (-10%) de l’entreprise, due au choix du milliardaire de revendre des actions afin d’avoir la somme suffisante pour racheter le réseau social.

S’il a pour objectif de protéger la valeur boursière de Tesla, Elon Musk compte investir personnellement 21 milliards de dollars dans le rachat de Twitter. Son but est donc toujours le même : devenir le chef d’un réseau social. toutefois, certains nouveaux investisseurs du réseau social pourraient ternir un peu plus l’image de Twitter, et a fortiori d’Elon Musk. Car si le milliardaire a pu compter sur le soutien d’un milliard de dollars de Larry Ellison, que l’on savait pour être le fondateur d’Oracle, il bénéficie également de soutiens du Qatar Holding LLC ; on sait également que le prince saoudien Al-Walid Ben-Talal, qui souhaite rester dans le capital du réseau social, investira 35 millions de ses actions Twittersoit un montant à 1,9 milliards de dollars, dépassant ainsi celui de Larry Ellison.

Ainsi, Elon Musk, qui lors de l’annonce de son rachat avait annoncé vouloir rendre la liberté d’expression aux utilisateurs de Twitter, devra justifier d’avoir fait appel à des fonds d’investissements originaires de pays où la liberté d’expression est bridéeet ainsi donner tort à Jeff Bezos.

#Elon #Musk #bien #racheter #réseau #social #mais #pas #comme #croit

Leave a Comment