Elon Musk se dit prêt à annuler l’exclusion de Donald Trump de Twitter

Elon Musk se dit prêt à annuler l'exclusion de Donald Trump de Twitter
Written by admin

Bientôt la fin du purgatoire pour Donald Trump et le retour de ses messages rageurs ? Elon Musk, qui va racheter Twitter pour 44 milliards de dollars et se présente comme un fervent défenseur de la liberté d’expression, a annoncé, mardi 10 mai, qu’il devait annuler l’exclusion de l’ancien président américain Donald Trump du réseaux sociaux.

Lire aussi l’enquête : Article réservé à nos abonnés Invectives, narcissisme et obsessions : quatre années de Donald Trump résumées par ses Tweet

S’entraîne lors d’une conférence organisée par le Financial Times sur l’avenir de l’automobile, le patron du constructeur Tesla a qualifié l’exclusion de Donald Trump de décision « moralement mauvais et complètement stupide ». « Ce que je veux essayer de dire (…) est que bannir Trump de Twitter ne l’empêche pas de parler »a ajouté M. Musk en estimant que cela allait même « amplificateur [sa parole] à droite ».

Les interdictions définitives devraient être « extrêmement rares » et réservés par exemple aux faux comptes, a révélé l’entrepreneur. « Cela ne veut pas dire que n’importe qui peut dire ce qu’il veut, s’ils disent quelque chose d’illégal ou de destructeur pour le monde », a ajouté M. Musk. Mais il faut alors envisager des suspensions temporaires ou des tweets « qui sont rendus invisibles » ous « avec une portée très limitée ». « Mais je pense que les bannissements permanents sapent essentiellement la confiance dans Twitter en tant que place publique où tout le monde peut exprimer son opinion », at-il relevé. Elon Musk a ajouté que sa répugnance pour les interdictions permanentes est partagée par Jack Dorsey, le cofondateur de Twitter et ancien PDG.

Lire l’analyse : Article réservé à nos abonnés Suspension des comptes de Donald Trump : les plaques-formes numériques entre opportunisme et aveu d’échec

Donald Trump sur Truth Social

Twitter a suspendu de manière permanente le compte Twitter de l’ancien locataire de la Maison Blanche, le 8 janvier 2021, deux jours après l’envahissement du Capitole par des militants pro-Trump, citant dans sa décision le « risque d’incitation à la violence ».

Cela n’a pas poussé ce dernier au silence et a au contraire rendu son opinion encore plus populaire auprès de l’électorat de droite aux Etats-Unis, a présenté Elon Musk.

Fin avril, l’ancien président a déclaré sur Fox News qu’il ne reviendrait pas sur la plate-forme mais utiliserait à la place sa propre plate-forme, Truth Social : « J’espère qu’Elon achètera Twitter parce qu’il y apportera des améliorations et c’est un homme bon, mais je vais rester sur Truth. »

Lire aussi « Truth Social » : pourquoi Donald Trump lance son propre réseau social

Le Monde avec AP, AFP et Reuters

#Elon #Musk #dit #prêt #annuler #lexclusion #Donald #Trump #Twitter

Leave a Comment