Elon Musk dévoile son ambition démesurée pour le réseau social

Elon Musk dévoile son ambition démesurée pour le réseau social
Written by admin

Si vous suivez l’actualité des réseaux sociaux, vous savez que le le multimilliardaire Elon Musk a racheté Twitter pour la modique somme de 44 milliards de dollars américains. Une somme astronomique qu’il compte bien rentabiliser par divers moyens, en réalisant d’énormes chantiers de transformation sur le réseau social selon des documents destinés aux investisseurs. Explications.

Twitter : Elon Musk veut faire exploser le réseau social

Nous vous l’expliquons dans un précédent article à retrouver juste ici, mais Elon Musk n’a pas avancé les 44 milliards de dollars nécessaires au rachat de Twitter tout seul. En effet, il a bénéficié de l’aide d’investisseurs pour cela. Dans le détail envoyé aux autorités chargées de valider ou d’enteriner le rachat du réseau social par le milliardaire, on pouvait ainsi apprendre qu’il avait personnellement avancé 21 milliards de sa poche, mais que 7,139 milliards ont prouvé d’autres investisseurs, comme Larry Ellison (fondateur d’Oracle), le Qatar Holding LLC ou encore le prince saoudien Al-Walid Ben-Talal.

Dans le rapport destiné aux investisseurs dévoilé par le New York Times, on peut ainsi lire qu’Elon Musk a des ambitions vraiment démesurées concernant le réseau social. Actuellement, le réseau avait réalisé un bénéfice d’environ 5 milliards de dollars, contre 1,9 milliards en 2019. Selon ce rapport, Elon Musk prévoit d’augmenter drastiquement ce chiffre, avec des ventes annuelles de 26,4 milliards de dollars (24,98 milliards d’euros) d’ici 2028 et jusqu’à 9,4 milliards de dollars de flux trésorerie. On est loin des promesses de non-rentabilité avancées plus tôt dans le mois d’avril par le milliardaire. La tâche paraît pharaonique, surtout quand on sait que le réseau social n’est pas spécialement connu pour son modèle de rentabilité. Entre 2015 et 2020, Twitter a beaucoup réalisé d’opération d’astreinte afin de limiter les pertes. Fermant plusieurs de ses filiales, dont Vigne et licencié plus de 1000 employés.

Comment rentabiliser Twitter ?

Derrière la façade de protecteur de cet espace d’expression libre, Elon Musk a beaucoup à faire s’il veut réaliser ses promesses. Maïs elles servent surtout à rassurer les investisseurs, afin qu’ils se prêtent également au jeu des ambitions dantesques du businessman. Nous savions déjà qu’il souhaitait rendre l’algorithme de Twitter libre afin que tous soient sûrs de ce qu’il se passe sur le réseau. Mais pour ce faireil va être obligé de modifier la politique de 90% des revenus du site via la publicité. Dans le rapport, il explique vouloir passer à un rapport d’égalité entre abonnement et publicité, avec 45 % / 45 %. Peut-être ignorez-vous que Twitter dispose d’un service d’abonnement payant, nommé Gazouillement Bleuet c’est normal. Le service n’est actuellement pas disponible en France, mais uniquement aux États-Unis, au Canada, en Nouvelle-Zélande et en Australie.

Mais ce n’est pas tout. Elon Musk compte augmenter le nombre d’employés travaillant sur Twitter, passant de 7500 actuellement à 11 100 d’ici 2025. Là où Twitter a déjà été obligé de licencier dans un passé proche et où les employés ne sont pas très sereins de vivre sous la coupe de ce nouveau chef, on voit mal comment l’homme le plus riche du monde va pouvoir faire pour rentabiliser le réseau social et atteindre ces objectifs. Ceux qui ont le plus à perdre sont les autres entreprises d’Elon Musk, comme Tesla, qui ont déjà perdu 10% de son action à l’annonce du rachat. Le canadien va devoir prouver que son modèle économique est efficace s’il veut atteindre ses objectifs et rassurer les actionnaires de toutes ses filiales. Et pour l’instant, la tâche s’annonce difficile.

#Elon #Musk #dévoile #son #ambition #démesurée #pour #réseau #social

Leave a Comment