«Doctor Strange 2» fait ses débuts à 185 millions de dollars au box-office national

«Doctor Strange 2» fait ses débuts à 185 millions de dollars au box-office national
Written by admin

Docteur Strange et son livre de sorts d’une efficacité douteuse ont convoqué un blockbuster de 185 millions de dollars dans les cinémas nord-américains au cours du week-end, réaffirmant la domination au box-office de l’univers cinématographique Marvel de Disney après une année plus agitée et pandémique pour la franchise.

Le “Docteur étrange dans le multivers de la folie” représente un retour en forme pour le MCU de Disney après les sorties de l’ère COVID “Black Widow” (débuts de 80 millions de dollars, plus 60 millions de dollars sur Disney Plus) et “Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings” (début à 75 millions de dollars) et “Eternals” (début à 71 millions de dollars). En raison de la pandémie et d’autres circonstances atténuantes, ces versements n’ont pas été à la hauteur de leurs prédécesseurs en termes de vente de billets.

Ces retours au box-office marquent le 11e plus grand week-end d’ouverture de l’histoire. Compte tenu de l’anomalie d’atteindre ces sommets au box-office, “Doctor Strange 2” a facilement livré le plus grand week-end d’ouverture de 2022, ainsi que le deuxième plus grand début de COVID-19 fois. Avant ce week-end, “The Batman” était le plus gros week-end d’ouverture de l’année avec 134 millions de dollars. “Spider-Man: No Way Home” se classe toujours comme le plus grand week-end d’ouverture de la pandémie (et le deuxième plus gros de tous les temps) avec 260 millions de dollars.

En revanche, le suivi de “Doctor Strange” a dépassé tout le décompte du week-end d’ouverture de son prédécesseur en une seule journée. “Doctor Strange 2” a récolté 90 millions de dollars rien que vendredi, tandis que l’aventure de 2016 “Doctor Strange” a rapporté 85 millions de dollars entre vendredi et dimanche. Marvel et d’autres grands films de franchise ont tendance à être préchargés en termes de vente de billets, car les fans veulent être parmi les premiers à voir le film – de peur que des spoilers n’apparaissent en ligne et ne gâchent le plaisir. Pourtant, la suite dépassera rapidement le décompte final au box-office de l’original “Doctor Strange”, qui a terminé sa tournée théâtrale avec 232 millions de dollars au pays et 677 millions de dollars dans le monde.

“Doctor Strange 2” bénéficie du film de suivi du géant du box-office de Sony “Spider-Man : No Way Home”, qui est devenu un événement cinématographique incontournable et a rapporté 1,89 milliard de dollars dans le monde. Avec les aventures alléchantes de Peter Parker en tant que précurseur, ainsi que la machine marketing de Disney taquinant fortement de gros camées surprises, “Doctor Strange” a atterri dans un air raréfié, même pour un film Marvel.

Imax, 3D et d’autres écrans de format premium ont également contribué à des revenus plus élevés pour “Doctor Strange 2”, dont la production a coûté 200 millions de dollars, sans compter les frais de marketing élevés. Selon Disney, 36 % des ventes totales de billets au box-office provenaient de formats premium.

“Il s’agit d’une autre ouverture sensationnelle de Marvel, selon la norme dominante de Marvel”, déclare David A. Gross, qui dirige la société de conseil en cinéma Franchise Entertainment Research. “‘Doctor Strange’ augmente son audience avec une version de suivi plus forte.”

Sam Raimi, le cerveau derrière la trilogie originale “Spider-Man”, a réalisé “Doctor Strange in the Multiverse of Madness”. Le film reprend alors que le neurochirurgien éponyme devenu Avenger, interprété par Benedict Cumberbatch, lance un sort dangereux qui l’oblige à voyager dans le multivers pour affronter un nouvel adversaire mystérieux et des versions alternatives de lui-même. Avec Cumberbatch, le casting comprend Chiwetel Ejiofor comme Karl Mordo, Elizabeth Olsen comme Wanda Maximoff alias Scarlet Witch, Benedict Wong comme Wong et Xochitl Gomez comme America Chavez, un adolescent qui peut voyager entre les dimensions.

“Doctor Strange 2” lance la saison des superproductions estivales en beauté. Dans les mois à venir, “Top Gun: Maverick” (27 mai), “Jurassic World Dominion” (10 juin) et “Thor: Love and Thunder” (8 juillet) devraient garder les théâtres animés par la circulation piétonnière. Avec “The Multiverse of Madness” qui se profile dans les salles (et occupant presque tous les écrans dans les grands circuits), plusieurs titres restants ont complété les palmarès du box-office.

Après deux semaines à la première place, la comédie animée de braquage d’Universal “The Bad Guys” est tombée à la deuxième place avec 9,7 millions de dollars provenant de 3 839 salles. Ces retours portent le total national du film à 57 millions de dollars.

“Sonic the Hedgehog 2”, un film familial de Paramount, a pris la troisième place avec 6,2 millions de dollars provenant de 3 358 cinémas nord-américains. Après cinq semaines sur grand écran, la suite “Sonic” a rapporté 169,9 millions de dollars au box-office national. C’est l’une des rares suites de l’ère pandémique à gagner plus que son prédécesseur dans les salles. La première aventure sur grand écran de “Sonic” a rapporté 148 millions de dollars en Amérique du Nord avant que COVID-19 n’oblige les multiplexes à fermer en mars 2020.

“Les Animaux Fantastiques : Les Secrets de Dumbledore” est tombé à la quatrième place avec 3,8 millions de dollars sur 3 051 écrans. Le dernier chapitre de la série préquelle “Harry Potter” est le plus rentable de la plus grande franchise de films Wizarding World. “Les secrets de Dumbledore” a généré 86 millions de dollars à ce jour et pourrait avoir du mal à franchir les 100 millions de dollars sur le marché intérieur, une référence que les films adjacents à “Harry Potter” ont dépassé en quelques jours.

“Everything Everywhere All at Once” d’A24 a battu le film Focus Features “The Northman” pour la cinquième place, le premier ayant rapporté 3,3 millions de dollars de 1 542 cinémas et le second 2,7 millions de dollars de 2 413 cinémas. La participation de ce week-end continue une forte course au box-office pour “Everything Everywhere All At Once”, un film défiant les genres mettant en vedette Michelle Yeoh, bien qu’il ait joué dans beaucoup moins de salles que “The Northman”. Depuis son ouverture en salles il y a sept semaines, “Everything Everywhere” a rapporté la somme impressionnante de 41 millions de dollars en Amérique du Nord. “The Northman” a gagné 28 millions de dollars à ce jour.

Au box-office spécialisé, IFC Films a ouvert le drame sur l’avortement d’Audrey Diwan “Happening” dans les cinémas de New York et de Los Angeles, rapportant 34 000 $ de quatre sites. Cela se traduit par 8 500 $ par emplacement. “Happening”, qui se déroule en 1963 en France, arrive sur grand écran à un moment politiquement chargé, la Cour suprême semblant sur le point d’annuler Roe v. Wade. IFC prévoit de présenter le film dans plus de 100 villes du pays la semaine prochaine.

“IFC Films s’est engagé à apporter ‘Happening’ sur les écrans à travers l’Amérique à ce moment charnière dans le temps”, a déclaré Arianna Bocco, présidente d’IFC Films. “Nous espérons que le public recherchera ce film et qu’il suscitera des conversations importantes sur notre avenir. Nous sommes fiers de poursuivre notre longue tradition de partage d’histoires importantes, axées sur les femmes, avec le public à l’échelle nationale.

Plus à venir…


[

Leave a Comment