Apple a obtenu un brevet pour l’identification tactile sous écran de nouvelle génération pour les futurs iPhones utilisant des fibres optiques

Apple a obtenu un brevet pour l'identification tactile sous écran de nouvelle génération pour les futurs iPhones utilisant des fibres optiques
Written by admin

Aujourd’hui, l’Office américain des brevets et des marques a officiellement accordé à Apple un brevet relatif à l’utilisation de fibres optiques derrière des écrans capables de capturer des données biométriques – des données d’empreintes digitales – à des taux et une précision beaucoup plus élevés.

La rumeur court depuis des années que la technologie des empreintes digitales sous écran arriverait sur l’iPhone et chaque année, des analystes comme Ming-Chi Kuo continuent d’étendre leurs prévisions.

Avec des pénuries de composants qui nuisent à Apple, ce n’est certainement pas le moment pour Apple d’introduire une fonctionnalité sophistiquée qui pourrait avoir des problèmes de composants qui freinent les livraisons d’iPhone.

Cela dit, le brevet délivré par Apple indique qu’il peut être souhaitable de capturer une image bidimensionnelle (2D) ou tridimensionnelle (3D) d’un objet ou d’un utilisateur à proximité d’un appareil. Dans certains cas, l’image 2D ou 3D peut être une image d’une empreinte digitale, d’un visage ou d’une scène dans un champ de vision (FoV).

L’invention d’Apple couvre des systèmes, des dispositifs, des procédés et des appareils destinés à la détection optique utilisant des fibres optiques ou des faisceaux de fibres optiques et, en particulier, à la détection optique à affichage proche.

Plus précisément, Apple note que les appareils électroniques incluent souvent des composants optoélectroniques pour fournir un éclairage, détecter la proximité d’un objet, capturer une image, etc. Contrairement à de nombreuses solutions qui positionnent des composants optoélectroniques sous un écran et émettent ou reçoivent un rayonnement électromagnétique à travers l’écran (ce qui peut entraîner des pertes de transmission optique de 95 à 99 %), les techniques décrites dans la demande de brevet d’Apple utilisent des fibres optiques ou des faisceaux de fibres optiques pour acheminer le rayonnement électromagnétique entre un composant optoélectronique positionné sous, partiellement sous ou adjacent à un écran, jusqu’au bord de l’écran (par exemple, vers un espace entre le écran et un cadre), à ​​une zone d’un composant ou d’une surface à transmission optique.

La zone du composant ou de la surface à transmission optique peut être adjacente à l’affichage ou proche d’un périmètre de l’affichage. Le rayonnement électromagnétique peut être capté/détecté d’une manière similaire.

Le rayonnement électromagnétique qui est émis et détecté à côté d’un écran, à l’aide d’une ou plusieurs fibres optiques, peut être beaucoup moins atténué que le rayonnement électromagnétique qui est émis ou détecté à travers un écran.

Dans divers modes de réalisation décrits, la ou les fibres optiques peuvent avoir des trajets non linéaires ; peut activer des capteurs avec différentes lignes de base de transmission/réception ; peut être utilisé conjointement avec un émetteur optique, un détecteur optique ou un émetteur-récepteur optique ; peuvent être multiplexés, divisés ou combinés ; peut être couplé à un contrôleur de routage de chemin optique ou à un autre élément pouvant orienter la ou les fibres optiques ; etc.

Le brevet d’Apple FIG. 1A ci-dessous est la face avant d’un iPhone. Dans certains cas, la caméra frontale #112 et/ou d’autres capteurs de l’iPhone peuvent être positionnés sous, partiellement sous ou à côté de l’écran #104, et le rayonnement électromagnétique émis et/ou reçu par le(s) capteur(s) peut être acheminé à travers un espace (ou des espaces) adjacent à l’écran.

Un émetteur, détecteur ou émetteur-récepteur optique sous-affichage ou adjacent peut également être configuré comme (ou fournir) un capteur de proximité ; une caméra 2D ou 3D (parfois en combinaison avec un projecteur ou une source de lumière structurée) ; un capteur de bio-authentification (par exemple, un capteur de reconnaissance faciale ou un capteur d’empreintes digitales) ; un suivi des yeux/du regard, un suivi d’appareil ou un autre système de suivi optique ; un système de communication optique ; etc.

L’iPhone peut également inclure divers périphériques d’entrée, y compris un bouton virtuel #118 ou d’autres capteurs intégrés à une pile d’affichage positionnée sous l’écran.

Dans le brevet d’Apple FIG. En 2D, nous pouvons voir une fibre optique #242, ou un faisceau de fibres optiques #244 incluant la fibre optique.

Le brevet d’Apple FIG. 5A ci-dessus illustre un premier exemple de configuration d’un faisceau de fibres optiques #500.

Consultez le numéro de brevet accordé par Apple 11 327 237 pour plus de détails.

10.52FX - Barreau de brevet accordé

.

Leave a Comment